L’alcool

Tout conducteur ou accompagnateur d’élève conducteur en état d’ébriété compromet gravement la sécurité de ses passagers et des autres usagers de la route.

En conséquence, il est interdit de conduire avec un taux d’alcool dans le sang égal ou supérieur à 0,5 gramme par litre, soit 0,25 milligramme par litre d’air expiré.

Alcoolémie comprise entre 0,5 et 0,8 gramme par litre de sang

Conduire avec un taux d’alcool dans le sang compris entre 0,5 et 0,8 gramme par litre, même en l’absence de tout signe d’ivresse, constitue une contravention sanctionnée par une amende forfaitaire de 4ème classe (de 135 € ), le retrait de 6 points du permis de conduire et, éventuellement, une suspension du permis de conduire.

Alcoolémie supérieure à 0,8 gramme par litre de sang

Principe

Conduire avec un taux d’alcool supérieur à 0,8 gramme par litre de sang, même en l’absence de tout signe d’ivresse, constitue un délit qui peut entrainer des sanctions immédiates infligées par les forces de l’ordre et par le préfet puis des sanctions judiciaires (infligées par un tribunal).

Sanctions immédiates

Un agent des forces de police ou de gendarmerie peut retenir immédiatement, et pour 72 heures maximum, le permis de conduire d’un conducteur si :

  • son taux d’alcool dans le sang est égal ou supérieur à 0,8 gramme par litre (ou 0,4 milligramme par litre d’air expiré),
  • ou s’il est manifestement en état d’ivresse,

6 points sont retirés du permis de conduire.

Si l’automobiliste est seul ou si aucun passager ne peut le remplacer au volant, la voiture est immobilisée.

En fonction des résultats de l’analyse de sang, le permis peut être suspendu administrativement (par le préfet) pendant 6 mois maximum.

Cette sanction administrative ne peut pas faire l’objet d’aménagement.

Sanctions judiciaires

Les sanctions encourues sont de différentes natures : amende, peine de prison, suspension ou annulation du permis de conduire, obligation d’effectuer, à ses frais, un stage de sensibilisation à la sécurité routière, peine de travail d’intérêt général ou jours-amende.

  • l’amende peut atteindre 4500 € ;
  • la peine d’emprisonnement peut aller jusqu’à 2 ans ;
  • la suspension du permis de conduire, pour une durée de 3 ans au plus, ne peut pas dans ce cas être aménagée pour permettre au conducteur d’exercer son activité professionnelle ;
  • l’annulation du permis de conduire avec interdiction de solliciter un nouveau permis peut aller jusqu’à 3 ans au plus ;
  • l’interdiction de conduire certains véhicules, y compris ceux pour lesquels le permis de conduire n’est pas exigé, peut atteindre une durée de 5 ans au maximum.

En cas de récidive , le juge prononce automatiquement une peine complémentaire de confiscation du véhicule si le contrevenant en est propriétaire. Il peut toutefois ne pas prononcer cette peine par une décision spécialement motivée. Le juge peut aussi décider de l’immobilisation, pendant une durée d’un an au plus, du véhicule utilisé pour commettre l’infraction si le prévenu en est propriétaire.

Avant de vous inscrire

Vous avez reçu du Ministère de l’Intérieur un document ref "48" vous informant de la perte de points. Vous souhaitez effectuer un stage pour récupérer des points. Il est important que vous (...)

Lire la suite

Le stage

Le titulaire du permis de conduire qui a commis une infraction ayant donné lieu à retrait de points peut obtenir une récupération de points en suivant un stage de sensibilisation à la (...)

Lire la suite

Témoignages

  • Nouvel article : "Un stage qui m’a permis de remettre à jour mes connaissances, et de prendre conscience que la route est un espace social (...)"

    Lire la suite
  • temoignage : "Une très bonne ambiance pendant ce stage, nous ne sommes jugés ! Je pense changer certains de mes fonctionnements au volant, (...)"

    Lire la suite
  • temoignage : "Beaucoup de choses très intéressantes pendant ce stage, j’ai particulièrement apprécié le travail de groupe, et le partage (...)"

    Lire la suite
  • temoignage de stagiaire : "Un travail de groupe sans jugement, j’ai pu aborder mes problèmes avec l’alcool sans crainte, et cela m’a fait beaucoup de bien (...)"

    Lire la suite